Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de association la grande metairie

mmmhpfff trio : Comme quoi... quand c'est bien fait!"

17 Février 2016, 15:53pm

Publié par association la grande metairie

mmmhpfff trio : Comme quoi... quand c'est bien fait!"

Samedi 5 mars à 20h30, la Grande Métairie accueille le spectacle de mmmhpfff trio "Comme quoi... quand c'est bien fait!"

Vous pouvez en avoir un aperçu en allant sur leur site :

http://www.mmmhpffftrio

Soirée qui se promet d'être inoubliable!

Pour venir, vous pouvez réserver au 05 53 60 56 93 ou assolagrandemetairie@gmail.com

Le prix des places ne change pas : 10€ les non adhérents, 7€ les adhérents, prix libre pour les étudiants et chômeurs et gratuit pour les moins de 15 ans

Et venez avec un petit quelque chose à boire ou à manger à partager avec les artistes à l'issue du spectacle...

"Il était difficile d'allumer sa radio le matin sans se prendre immédiatement sur le coin de la tronche un demi-litre de sirop de fraise versé sans mesure par une gourdasse anorexique glapissant à la cantonade sa joie d'être amoureuse, ou son dépit d'avoir été larguée, ou enfin l'aventure d'un dimanche à Ikéa...

La dictature du poussin qui piaille semblait avoir frappé tous les genres musicaux : chanson, hip-hop, pop-rock, et le monde semblait être condamné ad vitam aeternam aux coeurs de pipi et aux crêpes aux champignons...

Puis, enfin, vinrent les Mmmhpfff.

Derrière cette onomatopée évoquant les plus beaux moments de lucidité de nos footballeurs professionnels, se cachent trois chanteuses qui ont décidé d'en faire baver. D'en faire baver aux textes neu-neus, aux musiques d'ascenseurs, et aux postures de lolitas. D'en faire baver aux shows à l'américaine, où le plan de feu camoufle admirablement bien le manque de charisme de l'interprète pas prête. D'en faire baver au monde merveilleux du music-hall, qui n'en finit pas de crever bruyamment. Et enfin d'en faire baver au public, parce qu'il n'y a pas de raisons...

Pendant que les brailleuses standard mettees à l'eau de rosse, qui sentent fort.

Et quand elles chantent l'amour, elles chantent la mouille.

C'est à laisser ou à prendre.

J'écris bien prendre...

Car tout le monde sait que, quand c'est bien fait, tout le monde prend son pied...

Et c'est bien là l'essentiel..."

Venez nombreux!

Voir les commentaires